http://deuxallerssimples.fr/wp-content/uploads/2017/04/avril-2017.jpg
mardi , novembre 21 2017
Accueil / Blog Voyage / Voyager pour pas cher en Australie avec la relocation

Voyager pour pas cher en Australie avec la relocation

SAM_0171 - copie

Si il y a bien un pays que les jeunes aiment parcourir mais qui est relativement cher, c’est lAustralie ! 14 fois la taille de la France, des paysages fabuleux, mais pour joindre deux villes, si vous devez aller d’Est en Ouest, je vous laisse imaginer le prix ! L’avion est la solution la plus simple, mais effectuer le parcours avec une voiture cela peut être sympa non? Oui mais à quel prix?

La voiture en Australie, oui mais à quel prix?

Beaucoup de monde restant en Australie pendant un petit moment, prennent la peine d’acheter un van ou une vieille voiture, à faible coût, mais tout le monde n’a pas la chance d’arriver dans ce pays avec assez d’argent pour effectuer cet achat. Qui plus est, les voitures ou van achetés ont généralement déjà pas mal baroudé et le nombre de bornes au compteur est souvent très élevé, donc hormis si vous êtes vraiment calé en mécanique, cela peut être parfois un problème (Pas à tous les coups bien sûr, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit 🙂 )

SAM_0132 - copie

Voyager pour pas cher en Australie? La relocation bien sur !

En Australie, il existe un système relativement agréable pour les voyageurs, qui s’appelle la relocation. Vous connaissez? Non ? Ça tombe bien, je suis là pour vous expliquer !

Son principe est simple, il consiste à récupérer un véhicule de location dans une agence, et de l’amener à un point donné. Pour vous donner un petit exemple, imaginez vous la carte de l’Australie, et pensez qu’une famille veuille louer un camping-car sur Adélaïde, mais, que l’agence de location, n’en a plus. Elle se renseigne, cherche, et trouve le camping-car voulu à Melbourne, à 800km de là. Plutôt que de perdre la vente, l’agence met en location le camping-car au départ de Melbourne, à très faible coût, pour qu’une personne lui ramène. Pour résumer, la famille va louer un camping-car à plus de 100$ la journée au départ d’Adélaïde, et vous, vous aller louer ce même véhicule juste avant pour environ… 5$ par jour ! Ne vous avais-je pas dis qu’on pouvait voyager pour pas cher en Australie 🙂

SAM_0171 - copieplNiveau du véhicule, cela peut être aussi bien un camping-car, qu’un 4×4, et ainsi de suite, mais cela reste toujours un modèle « imposant ». Une liste des départs est présente sur internet sur le site Imoova, où il est précisé le type du véhicule, le trajet proposé, le prix à la journée, le nombre de jour de location, et le kilométrage autorisé. Il suffit de se connecter sur leur site, checker ce qui pourrait vous convenir, leur passer un coup de fil, et vous voilà sur la route !

Pour revenir sur les quelques informations notés, comme le kilométrage, il n’est pas illimité. Si je continue sur l’exemple Melbourne-Adélaïde, il y a environ 800km entre ces deux villes, la compagnie vous laissera généralement 1200km afin que vous ayez une marge de manœuvre afin de visiter les environs. Après si vous dépassez, vous payez au kilomètre ce qui rend la chose beaucoup moins rentable !

Concernant le nombre de jour, vous ne faites pas ce que vous souhaitez, vous aurez un contrat à signer, avec noté le nombre de jours que la compagnie vous autorise pour effectuer le trajet. Ne vous inquiétez pas, il vous laisse le temps !

L’avantage principal de ce type de service, c’est que hormis d’effectuer un trajet pour pas cher, vous avez généralement des lits dans les véhicules, un petit coin cuisine, et surtout un modèle récent !

Notre expérience personnelle de la relocation

Avec Sophie, nous avions fait une relocation entre Adélaïde et Perth. 2700km à effectuer en 5 jours, 4000km autorisés, location à 1$ par jour avec un remboursement de 50$ d’essence, tout ça dans un 4×4 aménagé avec 2 lits et un petit coin cuisine, 2 réservoirs, autant vous dire que c’était vraiment une belle expérience, surtout à barouder dans une zone désertique comme cela ! Je dis désertique car sur cette route, il n’y a personne hormis des kangourous morts 🙂

5 jours intenses et fatigants, des routes de 145km de ligne droite, des heures sans croiser personne, des villages de 7 habitants, même une portion de route de 900km sans garage… Autant vous dire que niveau panne, on sert les fesses !

Niveau réservation, on a téléphoné a l’agence en fin de journée, et le lendemain 11h on prenait déjà la route.

SAM_0083 - copie

Qui peut faire de la relocation ?

Dans l’absolu, tout le monde du moment que vous ayez votre permis de conduire et plus de 21 ans. Normalement il faut le permis international, que vous pouvez faire en préfecture, mais personnellement mon permis Français m’avait suffit.

Après il faut surtout trouver l’itinéraire que l’on recherche, et avoir 1000$ sur son compte comme garantie.

Bon je le précise quand même mais… il faut aussi savoir conduire… 🙂

Là, ce ne sera pas un petit tour avec votre clio, conduite à droite aisément, volant à gauche et coude dehors…mais plutôt conduite à gauche, volant à droite, et généralement avec de sacré bahut ! Pour le coude dehors, vous testerez mais le coude droit dehors pour rouler, c’est frustrant !

Ensuite, sur une grosse partie des routes, il n’y aura personne, mais lorsque vous récupérez votre véhicule, vous serez souvent dans un centre ville d’une ville de la taille de Marseille ou Lyon… On peut se faire de belles frayeurs sur les premiers kilomètres, et puis c’est 1000$ qu’on laisse en caution donc il y a toujours une légère crainte !

On a eu l’echo de deux personnes prenant un camping-car en relocation à Sydney… Pas sortis de la ville qu’ils avaient déjà arrachés un bout de toit sur un feu rouge… On ne sait pas comment cela s’est terminé mais j’imagine la mauvaise atmosphère durant le trajet 🙂

Récapitulatif de la relocation

Avantages

  – Trajets à faibles coûts. À partir de 1$ par jour

  – Véhicules avec couchettes et coin cuisine

  – Permet de découvrir les paysages

  – Propose tous types de trajets, jusqu’à plus de 5000km

Inconvénients

  – Garantie de 1000$

  – Stress de la route (conduite à gauche, volant à droite)

  – Durée de location définie

  – Ne permet de pas choisir sa ville de départ et d’arrivée, on prend ce qui est proposé.

  – Prix de l’essence dans certaines parties du pays

Conclusion

SAM_0046 - copiePour donner une conclusion à la relocaton, je dirai qu’elle est principalement  faite pour les petits budgets voulant vadrouiller de ville en ville, et surtout pour les voyageurs présents sur le sol Australien pour un moment. On ne sait jamais ce qui va être proposé comme trajet, donc il est impossible de prévoir à l’avance, un séjour avec ce système. Maintenant, si vous avez le temps, que vous êtes ouverts à ce principe, et que vous voulez voyager… Lancez vous !

Voyageusement

Commentaires

A propos Xav

Article suivant

Comment reconnaître un Français en voyage, partie 2

Il y a maintenant un peu plus de 3 ans, on s’était essayé à un ...

5 commentaires

  1. Hello! Utile à savoir tout ça. On aurait bien voulu retourner en Australie din octobre pour le congrès mondial végétarien mais ce ne sera pas possible. Notre fils et son amie son restés 1 an en visa étudiant à Sydney. Tiphanie avait trouvé un 1er job comme vendeuse de camping car. Il parait que les australiens aiment bien les vendeurs français… J’ai découvert dernièrement que la relocation ça existe aussi en France. J’ai vu des tarifs à 1€ pour Paris Strasbourg.

    Bonne continuation à vous!

    Thierry pour Les 1001 vies

    • Salut !Alors, ils ont aimés? la vie à Sydney est top, j’ai adoré même si j’ai un penchant pour Melbourne !
      Les Australiens aiment la France, et ça aide beaucoup dans la vente je pense oui ! En France je savais pas, j’avais entendu sur les USA, la NZ et Canada, mais c’est vraiment bien si on peut avoir des systèmes de ce genre chez nous !

      A très bientôt 🙂

  2. Ils ont adoré et nous aussi! On connait pas Melbourne mais je sais que nous pourrions poser nos valises un moment à Sydney.

  3. Voilà donc un bon article, bien passionnant. J’ai beaucoup aimé et n’hésiterai pas à le recommander, c’est pas mal du tout ! Elsa Mondriet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *