http://deuxallerssimples.fr/wp-content/uploads/2017/04/avril-2017.jpg
mardi , octobre 24 2017
Accueil / Blog Voyage / Conseils aux voyageurs / Quelques astuces à connaitre pour un voyage au Pérou réussi

Quelques astuces à connaitre pour un voyage au Pérou réussi

Quelques astuces à connaitre pour un voyage au Pérou

Un voyage au Pérou, n’est pas forcément… le Pérou ! Ce pays regorge de coins magnifiques et de somptueuses choses à faire, par contre il recèle de petits détails que nous ne connaissons pas avant d’y arriver. Voici quelques astuces qui peuvent vous aider durant votre voyage au Pérou.

Le Pérou en chiffres

  • La monnaie locale est le Nuevo Sol (abrégé NS). Un NS équivaut à environ à 0,26 €.
  • 30 millions d’habitants pour 2,5 fois la France.
  • 7h de décalage horaire avec la France en été, 6h en hiver.
  • Le Pérou se situe sous l’équateur, lorsque c’est l’été en France c’est l’hiver au Pérou.
  • Le prix d’un repas peut aller de 3 euros à 10 euros.
  • Il est possible de se loger à partir de 5 euros en auberge de jeunesse ou entre 15 et 25 euros pour un hôtel (chambre double).
  • En gros, il est possible de s’en sortir largement pour 20 euros la journée, voir bien moins.
  • 1m60, ça doit être la taille moyenne de tous les Péruviens, ils sont tout petits !

Que savoir pour un voyage au Pérou

  •  La langue principal est l’Espagnol, et ne comptez pas parler Anglais, ils ne le connaissent pas ! Du coup, il n’est pas facile de communiquer avec les locaux si l’on ne parle pas Espagnol. En gros, il faut s’y mettre !
  • Le plus facile et le moins cher pour s’y déplacer est le bus.Pour exemple un trajet Lima-Cusco dans un bus relativement « classe » dure 21h et coute 30 euros, pour 1250 km (vous pouvez choisir les « semi-cama » avec siège inclinable, ou « cama » qui est un siège couchette). Par contre avec l’altitude et les routes de montagnes, il est fort possible d’être malade.
  • Ne prenez pas forcément la compagnie de bus la moins cher. Il y a souvent des accidents sur les longs trajets, surtout que pour une bonne compagnie il vous suffira de rajouter entre 5 et 10 euros.
  • Pour soigner le mal des montagnes : appelé « soroche », buvez du maté de coca (infusion de feuille de coca qui vous aide à mieux supporter), vous pouvez également acheter des médicaments : « soroche pills » sur place en pharmacie. Buvez beaucoup d’eau et évitez les gros efforts en altitude les premiers jours (on a beau être sportif, le manque d’oxygène vous use au premier escalier!)
  • Cochon d'onde sur le marchéIl ne faut pas espérer manger hyper varié. Le repas de base et le plus répandu est le poulet, frites, riz. Au début on aime, à la fin on en peut plus ! A côté de ça, leur plat traditionnel est le cochon d’inde (vous en trouvez cuits et embrochés sur les marchés!)
  • La boisson préférée des Péruviens le Inca Kola. De couleur jaune fluo et hyper sucré, au gout de bubble-gum, plus consommé que le Coca-Cola, un record dont ils sont fiers !
  • Ne buvez surtout pas l’eau du robinet ! Et faites attention aux viandes que vous mangez. Il est conseillé de boire beaucoup de Coca-Cola également pour se « nettoyer » de l’intérieur.
  • Il faut bien accepter le fait d’être souvent avant tout un porte monnaie à leurs yeux. Si vous voyagez au Pérou en étant occidental, ils partent du principe que vous avez de l’argent, donc ils tenteront de vous monter les prix le plus souvent possible… alors négociez
  • Un des sports national est le klaxon ! Vous entendrez un coup de klaxon environ toutes les 5 secondes, surtout à Lima. Cela sert à se faire voir sur la route, car ils roulent comme des cinglés, ou bien lorsqu’un taxi veut vous interpeller.
  • Le pays est sûr. On est pas au tiers monde non plus même si le pays est pauvre.. Bien évidemment, il y a des quartiers dans les villes à éviter mais comme partout, vous vous en rendrez vite compte en y arrivant, certains locaux n’hésiteront pas à venir jusqu’à vous pour vous prévenir et vous mettre en garde. Il est bien de ne pas afficher ses signes de richesses. Soyez tout de même prudent, sûr ne veut pas dire sécurisé à 100%, un vol dans la poche cela va vite (cela a failli nous arriver, c’est très rapide), gardez votre sac à dos devant vous et évitez de mettre des choses dans vos poches. Aussi, il n’est pas conseillé de sortir après la tombée de la nuit à Lima.
  • Lorsque vous prenez le taxi, demandez le prix total avant de monter (et s’il s’agit d’un prix par personne ou non, car certains peuvent vous faire le coup à l’arrivée). Aussi, le premier prix que le chauffeur vous donnera sera souvent le double du vrai tarif. Dans certains terminaux de bus, vous avez les prix des taxis affichés selon les distances, alors regardez en arrivant ou renseignez vous vaguement à l’avance sur les tarifs. Par exemple: Aéroport Lima – Centre historique = 30 NS, Terminal bus Cusco – Place d’armes = 6 NS (tarifs non négociés)
  • Nous vous conseillons de faire le Machu Picchu en trek. Ils proposent tous types de treks
    qui vont de 1 à 4 jours, et toutes les agences proposent quasiment la même chose. Nous avons choisi le « Inka Jungle Trek », cela coute 200$ maximum pour 4 jours, vous êtes en groupe et cela et vous permet de faire du VTT, de la marche, et en option du rafting et de la tyrolienne. Le dernier jour est le levé de soleil au Machu Picchu. Les repas, logements, presques tous les transports, et l’entrée au Machu Picchu sont compris. Au départ de Cusco. Sinon il est aussi possible de ne pas faire de trek et donc d’aller au Machu Picchu par vous même en partant de Cusco ou autre ville jusque Aguas Calientes, la ville de départ Machu Picchu.
  • DSC_5293Au distributeur de billet, l’argent sort bien avant la carte ! Ne l’oubliez pas ! La mienne est toujours dans la machine… Cela arrive très souvent il faut être très attentif. Attendez-vous à devoir payer partout en liquide la plupart du temps, beaucoup d’endroits ne prennent pas la carte.
  • Pour le logement sur Cusco, nous vous conseillons « La Bohème », un backpacker jouxtant une crêperie, tenus par une française, on s’y sent comme à la maison et les crêpes sont sublimes, un bon remède pour requinquer tous les français !

Si vous avez des questions n’hésitez surtout pas à nous contacter en cliquant sur l’onglet contact ou sur notre page Facebook

Commentaires

A propos Sophie et Xavier

Article suivant

Comment reconnaître un Français en voyage, partie 2

Il y a maintenant un peu plus de 3 ans, on s’était essayé à un ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *