samedi , juin 24 2017
Accueil / Non classé / Juste des sourires

Juste des sourires

Parfois il suffit de peu, de peu de choses dans un monde où il semblerait qu’une de ses parties, parte littéralement en couilles, de peu de choses dans un monde où l’idiocratie cherche à nous insuffler un vent de terreur, enfin, juste un peu de … de pas grand chose pour vous donner une pointe de sourire.

Aujourd’hui je suis dans l’avion, un vol entre Paris et Nice, et une simple rencontre fait remarquer que la tentation à cette peur persistante ne fonctionne pas, que ces actes qui cherchent à semer un chaos, ne servent qu’à augmenter la grandissante bêtise de ces personnes. Quand le monde vacille, les rats et débiles tentent de s’y faire une place, mais pas la bonne, désolé.

Assis dans l’avion, un simple bonsoir à mes voisins de « trajet », tandis qu’eux me répondent avec un accent anglophone. Début de conversation, d’où venez vous? – Washington DC ! Vacances? – Oh oui! et j’en passe…

Eh oui, c’est gens voyagent, et vous savez quoi, ils sont heureux d’être la. Ils me montrent une première photo de la Tour Eiffel, aux couleurs de la Belgique, en me disant que c’est beau, mais triste… Et il a raison. Cela les a-t-ils empêché d’être heureux, ou céder à la panique… je ne crois pas, ils semblent tellement contents d’être ici.

A partir de ce moment, même si on ne devait pas, on oublie les mauvaises choses, pour se concentrer sur un moment de bonheur. Il regarde une première fois ses photos, puis me les montre, une par une, comme ses vidéos, avant de les regarder une nouvelle fois, seul, avec un sourire comme timbré sur son visage. L’arc de Triomphe, les Champs Élysées, le Louvre, le Mont St Michel, les plages de Normandie, eux montant en haut de la Tour Eiffel et j’en passe, tant de choses que les assassins ne peuvent apprécier, peut-être parce qu’ils sont dépassés par la joie, l’art, l’histoire, la gastronomie.

Rien que de voir ces deux personnes, regarder leur appareil photo, en souriant, ça nous donne de l’espoir.

De ses explications, ils voyagent au hasard chaque année pour leur anniversaire de mariage. Des pays dans une boîte, une main innocente, et on voit où l’on part. Sans craintes, le monde est leur hasard.

Une des légendes autour du Manneken Pis (car il y en a plusieurs) dit que la ville de Bruxelles était en feu, et qu’il réussit à l’éteindre rien qu’en urinant dessus. Aujourd’hui 22 mars, elle dit, qu’il pisse au visage de ces barbares moyenâgeux.

Et vous, n’avez-vous pas une petite envie?

Gardez la frite.

Peace

 

Commentaires

A propos Xav

Article suivant

Le voyage en voiture et ses coûts oubliés !

Voyager en voiture, c’est bien, et surtout pratique, mais on ne le fait que rarement. Quelque ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *