http://deuxallerssimples.fr/wp-content/uploads/2017/04/avril-2017.jpg
samedi , août 19 2017
Accueil / Blog Voyage / Films sur le voyage : Mariage à Mendoza

Films sur le voyage : Mariage à Mendoza

Voyager à travers une musique, un son, une odeur, un livre… un film ! Plutôt que de faire un top un peu vague, sur les meilleurs films sur le voyage, j’aimerais vous parler et vous en faire découvrir plusieurs, mais à travers des articles peut-être plus détaillés.

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une comédie française, sortie en 2013, écrit par Edouard Deluc, et qui m’a fait voyager, avec peut-être un peu trop de nostalgie !

films-sur-le-voyage-mariage-a-mendoza-affiche

Mariage à Mendoza

films-sur-le-voyage-mariage-a-mendoza-buenos airesMariage à Mendoza raconte le « road trip » de deux frères, Antoine et Marcus, qui partent de l’autre côté de la terre pour assister au mariage de leur cousin.  En toile de fond de ce film, vous aurez le droit au voyage et un amour fraternel, le tout mixé de façon amusante, et émouvante.

Sans trop en dévoiler, et vous laisser le plaisir de découvrir par vous même leurs aventures, Mariage à Mendoza, permet de nous faire apprécier les péripéties d’un homme qui va tout faire pour que son frère aille de mieux en mieux, et tout cela au milieu de paysages fabuleux.

Le film raconte leurs aventures qui débutent à l’aéroport de Buenos Aires, pour se terminer à Mendoza pour le mariage.

films-sur-le-voyage-mariage-a-mendoza-vallée de la lune

Antoine, vient juste de rompre avec sa femme, et Marcus se sent dans l’obligation de panser les plaies ! Il espère que l’emmener à ce mariage en Argentine, lui permettra d’oublier et de repartir sur de bonnes bases, tout en resserrant les liens fraternels.

Marcus, qui ferait tout pour rendre son frère heureux, lui fera découvrir, et à vous par la même occasion, les nuits festives de la capitale Argentine, la population locale, les paysages viticoles du nord du pays, la vallée de la lune, avant de terminer par Mendoza.

films-sur-le-voyage-mariage-a-mendoza-début du film

Pour avoir vécu la chaleur et l’accueil argentin, je pense que Mariage à Mendoza est un parfait compromis pour vous donner un avant goût de ce que l’Argentine peut vous offrir.

Leur road trip est très amusant, et les péripéties s’enchaînent les unes derrière les autres, ce qui permet de passer outre un scénario parfois un peu trop rocambolesque, mais bon c’est un film donc on aime ça 🙂

L’émotion qui se dégage vient tout autant d’un homme à l’abandon suite à sa rupture, que de son frère qui rêve de ce voyage pour son bonheur personnel et guérir son mal intérieur. Les deux personnages cherchent leur place tout au long du film, et quand un commence à aller mieux, c’est l’autre qui plonge. L’inversion des rôles se fait au fil du film, avec une agréable finesse.

films-sur-le-voyage-mariage-a-mendoza-dégustationCôté acteurs, le choix est vraiment très bon. Nicolas Duvauchel en tête d’affiche (vous l’avez peut être vu dans Braquo, Bodybuilder, etc.), Benjamin Biolay pour le cousin, puis des acteurs un peu plus méconnue, mais ce n’est pas plus mal ! Les acteurs argentins retranscrivent vraiment bien ce que de nombreux habitants du pays sont, c’est à dire gentils, joyeux, accueillant, mais avec parfois cette touche de folie sud américaine que l’on aime tant ! Il est facile de s’attacher à chacun des personnages, ce qui n’est pas le cas dans tout les films ! Même de fou de réceptionniste à ce côté attachant que l’on ne sait qu’apprécier !

Bien sûr, le petit plus qui m’a fait frissonner durant le film, c’est de connaître les paysages, et d’avoir cette nostalgie du pays. Maintenant, même sans ça, il ne pourra que vous plaire.

Bien joué, comique, une pointe d’émotion, une fraicheur certaine, et voilà que Mariage à Mendoza rentre dans la liste des films que je pourrais éventuellement regarder une seconde fois, et qui sait, même une troisième  !

Voyageusement

Mariage-a-Mendoza

Commentaires

A propos Xav

Article suivant

Comment reconnaître un Français en voyage, partie 2

Il y a maintenant un peu plus de 3 ans, on s’était essayé à un ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *