lundi , mai 1 2017
Accueil / Blog Voyage / Destinations / 8 choses à faire à Istanbul

8 choses à faire à Istanbul

Connaissez vous Byzance? Constantinople?l alors? Bien sûr que vous connaissez ! Au fil des siècles, la cité changea plusieurs f Istanbuois de nom, mais la magie y a toujours opéré. Alors oui, on a pu voir Istanbul lors d’une folle course poursuite dans le film Taken 2, et c’était top je vous l’avoue, mais la ville a d’autres choses à proposer que du cinéma d’action 🙂

Située à cheval sur deux continents, Istanbul a autant une histoire merveilleuse à vous faire découvrir, que plusieurs visages à vous proposer. Un temps cité Grecque sous le nom de Byzance, le « lendemain » Constantinople durant l’Empire Romain d’Orient, puis la capitale des Sultans Ottomans, Istanbul éblouie le monde depuis des siècles et des siècles. Dommage tout de même qu’elle n’ait pas le « titre » de capitale de la Turquie, mais elle s’en tire pas mal quand même !

« Si je n’avais qu’un seul regard à poser sur le monde, ce serait sur Istanbul » Alphonse de Lamartine

Visiter Istanbul en 8 lieux

La Mosquée Bleue

Peut-être un des plus beau monuments à découvrir sur Istanbul, la Mosquée Bleue est bien sûr l’un des lieux le plus visités de la ville. Sa taille est impressionnante, et si vous avez un moment, il vous est possible d’y rentrer à certains moments de la journée, pour y découvrir l’intérieur. Les femmes doivent y voiler leurs cheveux, mais si vous n’avez pas de châle sous la main, ils vous est possible de vous en faire prêter à l’entrée.

La mosquée bleue fait en tout cas partie des choses à faire à Istanbul, et à ne surtout pas louper… Enfin de toute façon, il est impossible de la louper ! 🙂

Mosquée Bleue

Le palais Topkapi

Résidence des sultans Ottomans, il est toujours agréable de pouvoir en faire la visite !  Le palais s’étend sur 700 000 m² , et est entouré de cinq kilomètres de remparts. A l’intérieur se trouvait le fameux Harem des sultans, qui ferait rêver plus d’un homme 🙂 300 femmes pour 100 eunuques présents pour les surveiller. « Chef » de cette meute d’esclaves, car oui ces femmes restent avant tout des esclaves, la mère du sultan. A elle suit la favorite du sultan, les concubines en titre, les concubines occasionnelles, celles qui avaient eu un ou plusieurs enfants avec le sultan, puis novices qui commençaient à entrer dans le harem à partir de 12ans. Les femmes ne sortaient jamais, et une française en fit partie.

Attention, l’entrée est payante ! Environ 40 euros…

Le grand Bazar

Grand Bazar200 000m2, 4000 boutiques, 58 rues se croisants pour  18 portes d’entrées, ce lieu dont les chiffres pourraient être le plus beau rêve d’une femme 🙂 ! Là aussi se déroula une course poursuite d’un film d’action, et c’était dans Skyfall, et son grand voyageur, James Bond!

Pour le visiter, aucun conseil à vous donner si ce n’est vous perdre à l’intérieur ! Vous y trouverez de tout, tapis, vaisselle, bijoux, habits, armes, et j’en passe ! Votre valise ne suffira pas si vous commencez à acheter 🙂

Il est impressionnant d’y être lors de l’appel à la prière. La vie s’y arrête, et les gens se mettent à prier tous ensemble.

Basilique Sainte Sophie

Église chrétienne durant l’époque Constantinople, elle fut convertie en Mosquée à la chute de la ville. Elle est devenue aujourd’hui, un musée, ouvert tous les jours sauf le Lundi, qu’il vous sera possible de visiter pour environ 10 euros !

Sainte Sophie

Bazar Egyptien

Il se nomme ainsi grâce à l’argent qui permis sa création, qui venait des impôts Egyptiens ! En arpentant ses allées, vous pourrez découvrir les saveurs, odeurs, épices, spécialités qui feront vibrer vos papilles ! Les marchands tenteront toujours de vous appâter en vous proposant de nombreuses friandises, alors laissez vous tenter, goûter, et achetez ! 🙂

Bazar egyptien

La tour Galata puis la place Taksim

Située de l’autre côté et aussi tout en haut d’une des 7 collines que comprend Istanbul, la tour Galata est le lieu d’où vous aurez la plus belle vue panoramique de la ville ! A savoir, l’entrée est payante !

De la tour, vous pourrez aussi partir à pied en direction de la place Taksim en suivant la rue commerçante Istiklal. Au bout de cette rue, une flopée de kebab ! Eh oui vous êtes en Turquie, donc goûtez un bon Kebab !

La Mosquée Süleymanie Camil

La mosquée est superbe, mais la vue que propose son emplacement est tout autant plus intéressant ! N’hésitez pas à y monter avant de redescendre vers le Grand Bazar !

DSC_6290

Le pont Galata

Pont GalataJ’ai hésité à le mettre dans la liste, mais il fait partie du paysages ! Pourquoi j’ai hésité, à cause de son odeur ! Il est très beau que de voir tous ces pêcheurs les uns à côté des autres, y restant toute la journée, vendre de suite leurs produits, mais cette odeur de poissons est totalement insoutenable 🙂 Bon, j’ai vu des gens uriner sur le pont, donc bon ce mélange gênait un peu mon odorat ! Peut être un mauvais jour… Maintenant si vous avez le temps, il est agréable de rejoindre les deux parties de la ville à pied !

Bonus

DSC_6510Vous êtes à Istanbul, alors il y a aussi deux trois choses à faire absolument !

  • S’arrêter boire un thé le long du Bosphore
  • Naviguer sur le Bosphore
  • Manger en terrasse avec vue sur la mosquée Bleue !
  • Manger un Kebab ! Et puis pas forcement qu’un 🙂
  • Négocier vos achats dans le grand bazar !
  • Fumer un Narguilé près de la mosquée Bleue
  • Apprécier la vie Stambouliote

Niveau logement, nous avons eu la chance de dormir dans l’établissement Stray Cats, qui était extrêmement bien placé (proche de la place Taksim et du tramway), et surtout qui a un personnel très agréable. N’hésitez pas à les contacter, et merci encore à Sedat. http://www.straycathostel.com

Voyageusement

DSC_6416

 

 

Commentaires

A propos Xav

Article suivant

Les 7 merveilles du monde, de mon monde ! (Version architecture)

Les 7 merveilles du monde c’est l’histoire, le passé, mais c’est aussi aujourd’hui ! Aujourd’hui ...

2 commentaires

  1. Je me souviens avoir fait des cures de leur « apple tea » au Grand Bazard, et curieusement, une fois acheté et ramené à la maison, il n’avait plus du tout le même goût.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *