lundi , mars 27 2017
Accueil / Blog Voyage / On a testé / On a testé : Une journée à Cafayate

On a testé : Une journée à Cafayate

GOPR1170

Située dans le nord de l’Argentine, Salta est une ville aux pieds de la Cordillière des Andes et est le point de départ de nombreuses excursions, dont celle que nous avons eu la chance d’effectuer, la journée à Cafayate. Un brin Lunaire, un brin Martien, un brin fabuleux, les paysages de cette région sont à couper le souffle de par leur aspect si étonnant et coloré. Let’s Go !

Départ matinal pour Cafayate

7h30 du matin à Salta, et déjà l’heure du départ ! Un mini-bus vient nous chercher et nous voilà partis pour une longue journée à contempler de merveilleux paysages.  Nous prenons donc la route en direction du Sud, dans la joie et la bonne humeur en groupe d’environ 10 personnes jusque Cafayate. Un guide bilingue anglais/espagnol (français sur demande) nous accompagne. Veillez à bien vous assurer du bilingue anglais/espagnol et non pas seulement espagnol/espagnol, cela pourrait poser problème.

Environ 2h de route sépare Salta et Cafayate en temps normal, mais avec les nombreux stops et l’arrêt petit déjeuner, il faut compter aux alentours de 4h. Pendant ce trajet, nous avons la chance de traverser plusieurs villages comme Cerrillos, La Merced, El Carril, Coronel Moldes, La Viña… Puis, à hauteur d’Alemanía commence le début d’un somptueux paysage qui s’étendra durant plus de 50 km, et qui est nommé La Quebrada de las Conchas. “Concha” signifie “coquillage” en langue quechua. Ce nom n’a pas été choisi au hasard, et vient du fait qu’il y a deux millions d’années, ces magnifiques montagnes qui se succèdent, se trouvaient sous l’océan, puis suite aux mouvements terrestres et marins, la chaine Andine s’est formée, transformant totalement le paysage. L’érosion a alors donné naissance à ces roches et ravins aux formes spectaculaires.

Où s’effectuent les stops ?

En traversant La Quebrada, on peut admirer des curiosités géologiques comme :
  • DSC_9124La Garganta del Diablo (la gorge du diable), mur de 50m de haut.
  • Le Mirador Tres Cruces : panorama sur la vallée.
  • Un énorme rocher ressemblant très fortement au Titanic en train de couler.
  • Los Castillos: sculpture dans la roche rappelant la forme d’une citadelle.
  • Las Ventanas : sculpture dans la roche semblable à un édifice avec fenêtre.
  • Le Fraile : sculpture rocheuse qui a pris la forme de la silhouette d’un moine
  • Le Sapo : rocher en forme de crapaud.
  • L’Obelisco : qui se dresse juste au bord de la route.
  • L’Anfiteatro : faille d’effondrement formée par des cours d’eau aujourd’hui à sec.

Nous avons été impressionnés par l’acoustique de ce lieu. Un homme jouait de la guitare et chantait à l’entrée, et la raisonnance au sein de ce « grand trou » était excellente. Certains orchestres locaux viennent même s’y produire.

Arrivée à Cafayate

DSC_9184Aux alentours de midi, nous arrivons à Cafayate. La découverte de la ville débute par une brève visite guidée d’une bodega. La ville est en effet appelée « la ciudad del sol y del buon vino », le vin étant son principal attrait touristique. Pour les amateurs d’œnologie, le cépage le plus typique de la région est le Torrontés. Une visite des caves est inclus dans le tour, pour terminer par une dégustation de 4 vins, au tarif de 20 pesos par personne, mais un ticket est suffisant pour deux personnes.

Après cette visite, du temps libre est donné, 2h environs, afin de déjeuner où bon vous semble et se mettre à flaner autour de la place principale, découvrir les petites boutiques artisanales et se promener dans cette charmante ville.

En fin d’après-midi, nous rebroussons chemin en empruntant la même route qu’a l’arrivée, animée par quelques arrêts avec vues toujours aussi attrayantes.

A Savoir

 

Commentaires

A propos Xav

Article suivant

Un vol avec l’A380 d’Emirates

Sublime, innovant, immense, on ne compte même pas le nombre de superlatifs pour parler de ...

2 commentaires

  1. Salut!
    Nous avions aussi bien aimé Cafayate,
    mais en version « bicyclette ».
    => On peut louer des vélos à Cafayate, les mettre dans le bus jusqu’à la gorge du diable et revenir à Cafayate. Une belle balade assez facile. On s’arrete quand on veut, pour prendre des photos, visiter, faire les caves, la fabrique de fromages de chèvres…
    => pour info, http://tdm.davidchauvineau.fr/?p=1743

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *