http://deuxallerssimples.fr/wp-content/uploads/2017/04/avril-2017.jpg
samedi , août 19 2017
Accueil / Blog Voyage / Apprendre une langue étrangère en voyage

Apprendre une langue étrangère en voyage

Avant tout voyage, on a toujours une appréhension qui parait totalement compréhensible, comment se faire comprendre ?! Je ne sais pas si tout le monde est pareil, mais généralement les Français ne sont pas exemplaires en cours de langue lorsqu’ils sont à l’école, et ça se ressent lorsqu’on ouvre la bouche pour parler Anglais ou Espagnol 🙂

On a toujours la possibilité de se faire comprendre, baragouiner quelque chose, mais la plupart du temps on se dit, mais pourquoi j’ai pas écouté plus à l’école ? La facilité sera de dire, oui mais en France on étudie mal les langues et ça se ressent. C’est le raccourci facile incriminant le système scolaire plutôt que nous directement… mais c’est totalement vrai ! A part si nous sommes vraiment bêtes, il est impossible que les autres nationalités aient une telle aisance en langue étrangère pendant que nous galérons totalement.

J’ai toujours le souvenir de ce professeur me disant à mon arrivée en 6ème « pour apprendre l’Anglais, c’est en Angleterre que vous le ferez, pas à l’école » ! Ma fois, je vous ai peut-être un peu trop pris au mot 🙂

Apprend-t-on vraiment une langue étrangère en voyageant?

Apprendre une langue étrangère en voyageLa réponse est simple et confuse, oui et non… Il y a des choses à faire et ne pas faire pour apprendre vraiment la langue d’un pays. Ce n’est pas en restant assis à parler entre Français, que par la magie du saint esprit vous deviendrez bilingue, et j’en suis la preuve la plus concrète à mon grand désespoir…

A notre arrivée en Australie, Sophie parlait déjà un Anglais plus que convenable, mais moi, au premier mot du personnel d’aéroport, j’ai compris ma peine… Alors oui, je regardais des séries en Anglais, il m’arrivait même de ne pas regarder les sous titres, mais au moment où un homme avec un accent qui ressemble à avoir une patate chaude dans la bouche, se met à vous parler, vous comprenez que cela sera dur, très dur…

Au début, et pendant 3 mois, je me reposais sur Sophie qui traduisait tout lorsque nous devions parler Anglais, ou je passais une grande partie de mon temps avec des Français. Le problème est qu’avec ce type de pratique, vous ne progressez pas d’un gramme, et c’est au final, 3 mois de perdus…

Il faut s’y mettre directement à votre arrivée dans le pays !

Astuces pour apprendre une langue étrangère en voyage

La première, qui n’est pas réellement une astuce, c’est de rencontrer les bonnes personnes. Un jour, un Anglais et Canadien m’ont obligés à parler avec eux en Anglais, ce qui a commencé à me faire progresser.

Il y a ensuite les bonnes discussions, celles qui vous intéressent et qui dans son vocabulaire contient déjà des mots Anglais. Par exemple, notre première discussion avec mon ami Anglais portait sur le foot, ce qui me donnait une « aisance » que je n’avais pas sur d’autres thèmes. Grâce à cela, on prend une dose de confiance.

Pour continuer, je m’étais acheté des BD, que je lisais avec mon dictionnaire à côté pour me faire un petit lexique des mots à traduire, et cela aide beaucoup ! Tout comme, lorsque vous vous baladez quelque part et que vous pensez à une phrase impossible à traduire pour vous, vous vous la notez pour en trouver la traduction en suite… Par exemple dans mon téléphone j’ai retrouvé des notes avec des phrases du genre « à côté de » ou

La dernière chose que je faisais, regarder des films ou séries que j’aimais beaucoup et connaissais déjà, en Anglais, avec les sous-titres en Anglais… Testez aussi !

10635879_33Apprendre une langue étrangère en voyage

Le résultat est-il probant?

Cela dépend du moment où vous utiliserez ce que vous avez appris.  Je m’explique…

Une fois de retour déjà, vous utiliserez de moins en moins la langue apprise durant votre voyage, et la travailler n’est pas chose la plus facile. Lorsque vous engagerez une conversation par la suite, l’amorce risque d’être un brin compliqué 🙂

Ensuite, je me plais toujours à dire que j’ai appris un « anglais de rue », car il n’est pas structuré, il n’a pas toujours la bonne grammaire etc. En voyage vous apprenez avec des voyageurs, pas des profs. Déjà il y a les accents qui sont durs à comprendre comme l’Irlandais, Ecossais où Australien, puis il y a ceux qui ont appris approximativement avec qui vous parlerez.

Il vous sera possible d’avoir de très bonnes discussions avec des personnes du monde entier, mais ne vous attendez pas à parler comme un dieu ! Pour cela, n’hésitez pas à vous inscrire à des cours où à travailler en détail durant votre voyage, et surtout se forcer à le faire, pas toujours choisir la facilité !

N’oubliez pas, tout se travaille !

Après, la langue du voyage est universelle non? 🙂

Voyageusement

Apprendre une langue étrangère en voyage

Commentaires

A propos Xav

Article suivant

Comment reconnaître un Français en voyage, partie 2

Il y a maintenant un peu plus de 3 ans, on s’était essayé à un ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *